Soyons en contact

 

Les femmes sont un médium du jeu de pouvoirs que se livrent les hommes

09-01-2017 - 14:2609-01-2017 - 16:41

Voilà une pensée gênante, peu développée, soumise avec beaucoup d'hésitation tant d'influences différentes s'entrechoquent sans que je puisse démêler l'écheveau de leur emboîtement. Je pense que le pouvoir n'attire pas la femme (ce qui n'est pas la même chose que de dire que la femme est attirée par le pouvoir), mais que la femme attire le pouvoir (sans d'ailleurs qu'elle soit à l'origine du mouvement). Je pense que la femme est un instrument, un médium, dans les luttes de pouvoir que se livrent les hommes, un faire-valoir, un trophée. Elle sert ces luttes comme une marche d'escalier : chacune permet l'ascension et, lorsqu'arrivé au sommet, on pense détenir le pouvoir suprême, en fait on ne se dresse que sur l'ultime marche, celle qu'a donnée à atteindre LA femme. Puis, quand l'horizon est dégagé, quand il n'y a plus de lutte nécessaire, chacun à son niveau, il ne reste plus que LA femme qui, on s'en rend compte, de moyen est devenu la fin. Alors, on se prend à chercher Vera:

Pink Floyd – Vera Lynn

Tout ce que j'ai écrit ci-avant n'empêche pas quelque forme d'amour puissant, très profond, dois-je ajouter. C'est d'ailleurs là que mes pensées s'entrechoquent sans que je puisse bien les démêler, sauf à penser à Vera.


Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X