Soyons en contact

 

Madame du Châtelet - Discours sur le bonheur - les citations

This page is still under construction

07-01-2017 - 11:0314-01-2017 - 15:59

Travail en cours (07/01/2017 à 10:56:37) : lecture et extraction des citations de Discours sur le bonheur (édition de 1779, préface d'Élisabeth Badinter) d'Émilie du Châtelet, mathématicienne et physicienne française à qui on doit la traduction en français des Principia Mathematica, de Newton.

illustration sur Amazon
Couverture du livre telle qu'elle figure sur Amazon
[…] le goût des études est insatiable, sans limite, et la plus puissante distraction dont l'humain puisse rêver. — in Discours sur le bonheur (préface)
Il est certain que l'amour de l'étude est moins nécessaire au bonheur des hommes qu'à celui des femmes. Les hommes ont une infinité de ressources pour être heureux qui manquent entièrement aux femmes. Ils ont bien d'autres moyens d'arriver à la gloire, et il est sûr que l'ambition de rendre ses talents utiles à son pays et de servir ses concitoyens, soit par son habileté dans l'art de la guerre, ou par ses talents pour le gouvernement, ou les négociations, est fort au-dessus de celle qu'on peut se proposer pour l'étude; mais les femmes sont exclues par leur état de toute espèce de gloire, et quand, par hasard, ils s'en trouve quelqu'une qui est née avec une âme élevée, il ne lui reste que l'étude pour la consoler de toutes les exclusions et de toutes les dépendances auxquelles elle se trouve condamnée par état. — in Discours sur le bonheur
On n'aperçoit bien clairement les moyens d'être heureux que lorsque l'âge et les entraves qu'on s'est données y mettent des obstacles. — in Discours sur le bonheur
Il faut, pour être heureux, d'être défait des préjugés, être vertueux, se bien porter, avoir des goûts et des passions, être susceptible d'illusions, car nous devons la plupart de nos plaisirs à l'illusion, et malheureux est celui qui la perd. — in Discours sur le bonheur
(Le vernis de l'illusion, NDBA) est encore plus nécessaire que ne le sont à nos corps les soins et la parure. — in Discours sur le bonheur
Il faut commencer par se bien dire à soi-même et par se bien convaincre que nous n'avons rien à faire dans ce monde qu'à nous y procurer des sensations et des sentiments agréables. — in Discours sur le bonheur
Les moralistes qui disent aux hommes : réprimez vos passions, et maîtrisez vos désirs, si vous voulez être heureux, ne connaissent pas le chemin du bonheur. — in Discours sur le bonheur
On n'est heureux que par des goûts et des passions satisfaites; (je dis des goûts), parce qu'on n'est pas toujours assez heureux pour avoir des passions, et qu'au défaut des passions, il faut bien se contenter des goûts. — in Discours sur le bonheur
Ce sont des passions qu'il faut demander à Dieu, si on ose lui demander quelque chose — in Discours sur le bonheur
[…] les malheureux sont connus parce qu'ils ont besoin des autres, qu'ils aiment à raconter leurs malheurs, qu'ils cherchent des remèdes et du soulagement. — in Discours sur le bonheur
Les gens heureux ne cherchent rien, et ne vont point avertir les autres de leur bonheur […] — in Discours sur le bonheur
[…] les malheureux sont intéressants, les gens heureux sont inconnus. — in Discours sur le bonheur
On connaît bien plus l'amour par les malheurs qu'il cause que par le bonheur souvent obscur qu'il répand sur la vie des hommes. — in Discours sur le bonheur
[…] supposons pour un moment que les passions fassent plus de malheureux que d'heureux, je dis qu'elle serait encore à désirer, parce que c'est la condition sans laquelle on ne peut avoir de grands plaisirs; — in Discours sur le bonheur
[…] ce n'est la peine de vivre que pour avoir des sensations et des sentiments agréables — in Discours sur le bonheur
[…] plus les sentiments agréables sont vifs, plus on est heureux. — in Discours sur le bonheur
Il nous revient de faire servir nos passion à notre bonheur. — in Discours sur le bonheur
[…] une des choses qui contribuent le plus au bonheur, c'est de se contenter de son état, et de songer plutôt à le rendre heureux qu'à en changer. — in Discours sur le bonheur
[…] pour avoir des passions, pour pouvoir les satisfaire, il faut sans doute se bien porter; c'est là le premier bien : or ce bien n'est pas si indépendant de nous qu'on le pense. — in Discours sur le bonheur
Ne vous plaignez pas de ce que vous êtes gourmand : car cette passion est une source de plaisir continuels; mais sachez la faire servir à votre bonheur […] — in Discours sur le bonheur
[…] si vous attendez que votre estomac désire par une faim bien vraie, tout ce qui se présentera vous fera autant de plaisir que des mets plus recherchés […] — in Discours sur le bonheur
(La) sobriété que vous vous serez imposée rendra le plaisir plus vif. — in Discours sur le bonheur
Quand on s'est une fois bien persuadé que sans la santé on ne peut jouir d'aucun plaisir et d'aucun bien, on se résout sans peine à faire quelques sacrifices pour conserver la sienne — in Discours sur le bonheur
Une autre source de bonheur, c'est d'être exempt de préjugés […] — in Discours sur le bonheur
Il y a d'autres préjugés que ceux de la religion […] qui sont très bons à secouer, quoi qu'il n'y en ait aucun qui influe autant sur notre bonheur et notre malheur que celui de la religion. — in Discours sur le bonheur
Les bienséances ont une vérité de convention, et c'en est assez pour que toute personne de bien ne se permette jamais de s'en écarter. — in Discours sur le bonheur
[…] pour être heureux il faut être vertueux. — in Discours sur le bonheur
J'entends par vertu tout ce qui contribue au bonheur de la société, et, par conséquent, au nôtre […] — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
Il nous revient de faire servir nos passion à notre bonheur. — in Discours sur le bonheur
[…] une des choses qui contribuent le plus au bonheur, c'est de se contenter de son état, et de songer plutôt à le rendre heureux qu'à en changer. — in Discours sur le bonheur
[…] pour avoir des passions, pour pouvoir les satisfaire, il faut sans doute se bien porter; c'est là le premier bien : or ce bien n'est pas si indépendant de nous qu'on le pense. — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Discours sur le bonheur

En guise d'explicit de cette page de citations, je me permets de reprendre dans son intégralité le dernier paragraphe du libre de Madame du Châtelet:

ICI LE CORPS DE LA CITATION Tâchons donc de nous bien porter, de n'avoir point de préjugés, d'avoir des passions, de les faire servir à notre bonheur, de remplacer nos passions par des goûts, de conserver précieusement nos illusions, d'être vertueux, de ne jamais nous repentir, d'éloigner de nous les idées tristes, et de ne jamais permettre à notre cœur de conserver une étincelle de goût pour quelqu'un dont le goût diminue et qui cesse de nous aimer. Il faut bien quitter l'amour un jour, pour peu qu'on vieillisse, et ce jour doit être celui où il cesse de nous rendre heureux. Enfin, songeons à cultiver le goût de l'étude, ce goût qui ne fait dépendre notre bonheur que de nous-mêmes. Préservons nous de l'ambition, et surtout sachons bien ce que nous voulons être; décidons-nous sur la route que nous voulons prendre pour passer notre vie, et tâchons de la semer de fleurs — in Discours sur le bonheur

Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X