Soyons en contact

 

Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu - les-citations

This page is still under construction

28-12-2016 - 21:0128-12-2016 - 21:06

Mark Twain, 1835-1910, de son vrai nom Samuel L. Clemens.

Je suis tombé sur un petit livre où les pensées de Mark Tain sont exposées sous forme de citations. Depuis, je me suis mis en devoir de redécouvrir Mark Twain. C'est de cette redécouverte — je devrais d'ailleurs dire simplement découverte — que je m'intéresse à “Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu” (ISBN: 978-2-246-80742-4).

Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu

ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
ICI LE CORPS DE LA CITATION — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu
in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu[/span]
[/blockquote]
Si votre ami fait des avantages matériels qu’il peut trouver chez vous plus de cas que des charmes intellectuels, s’il dédaigne votre amitié parce qu’il ne trouve pas chez vous tout le luxe et le confort qu’il aime, alors, ne l’honorez pas du nom d’“Ami” ! — in Quand Satan raconte la terre au Bon Dieu

Les droits de la femme par Arthemus Ward

La femme est une des plus belles institutions de ce bas monde ; nous pouvons nous en glorifier. Nul ne peut se passer de la femme. S’il n’y avait pas de femmes sur terre, je ne serais pas ici à l’heure actuelle. La femme est précieuse dans la maladie ; précieuse dans l’adversité comme dans le bonheur ! Ô femme ! m’écriai-je sous l’effluve d’un souffle poétique, tu es un ange quand tu ne cherches pas à sortir de tes attributions ; mais quand tu prétends intervertir les rôles et porter la culotte (ceci soit dit au figuré) ; lorsque tu désertes le foyer conjugal et que, la tête farcie des théories féministes, tu t’élances comme une lionne en courroux, en quête d’une proie à dévorer ; lorsque, dis-je, tu veux te substituer à l’homme, tu deviens un être infernal et néfaste ! — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward
ICI LE TEXTE DE LA CITATION — in Les droits de la femme par Arthemus Ward

Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X