Soyons en contact

 

Ne plus parler de sexualité

07-01-2017 - 16:0207-01-2017 - 16:17

À la lecture de Belinda Cannone, je me rends compte qu'il n'est pas souhaitable de parler de sexualité — une notion fourre-tout qui empêche de penser — et qu'il serait désormais préférable que je me concentre sur désir, plaisir (intellectualisé, c'est-à-dire pensé) et érotisme, éléments qui sont tous émanations d'une civilisation développée (et ancienne, c'est-à-dire qui a eu le temps ou la nécessité de réfléchir sur elle-même) car, comme Belinda Cannone le dit, ce n'est pas l'animal qui surgit dans le désir, c'est l'homme, libre et sophistiqué.


Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X