Soyons en contact

 

Qui existe en premier ? Le peuple ou le roi ?

29-12-2016 - 21:5730-12-2016 - 09:00

1m

Selon Grotius un peuple est donc un peuple avant de se donner à un roi. Ce don même est un acte civil, il suppose une délibération publique. Avant donc que d'examiner l'acte par lequel un peuple élit un roi, il seroit bon d'examiner l'acte par lequel un peuple est un peuple. Car cet acte étant nécessairement antérieur à l'autre est le vrai fondement de la société. — Jean-Jacques Rousseau in Du contrat social

Cet extrait de Du contrat social mérite notre attention. J'y réponds sans aucun doute pour ma part que le peuple existe avant de se donner un roi, du moins à l'origine car il est impossible de dénouer le jeu du poids du passé. Au départ existe une société, un simple rassemblement de familles. Elles se donnent un chef sans autre protocole que le simple mérite ou la sagesse, voire simplement l'ancienneté. Le pouvoir du roi est alors transmis comme le peuple et son meneur en décident. Ensuite, on ne fait que reproduire les accords du départ jusqu'au moment où cette société décide de se donner de nouvelles règles et coutumes, ce qui ne manque jamais de se produire par le biais d'une césure douloureuse rendue impérieuse. Aucun acte civil n'a été nécessaire; une simple parole, un vulgaire vote a suffi, parfois obligé voire forcé ou même extorqué. Le peuple existe avant le roi, voilà ce qui m'importe, sur base d'un tout premier accord, ce que Rousseau lui-même indique expressément : La loi de la pluralité des suffrages est elle-même un établissement de convention, et suppose au moins une fois l'unanimité.

Que ce premier accord soit un acte civil ou non — ce que je ne crois pas — est probablement sans grand intérêt.


Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X