Soyons en contact

 

04-01-2016 - 08:5908-01-2017 - 15:00

Tout ce qui se passe dans le monde arabe est lié à deux éléments principaux et majeurs qu'il est nécessaire d'avoir à l'esprit pour tenter une compréhension minimale :

  1. La division du monde arabe en deux courants religieux opposés (il y a en fait trois courants principaux avec le kharidjisme) depuis la mort du prophète Mahomet en 632 : le sunnisme et le chiisme
  2. La spoliation des ressources naturelles (essentiellement gaz et pétrole)

Ce billet ? que je souhaite garder court, voire tres court ? ne traitera que du premier volet, à savoir la division en deux courants religieux fortement opposés, même si, comme je le disais en préambule, un troisième courant religieux doit être mentionné : le kharidjisme.

La scission de l'islam remonte donc à 632, à la mort de Mahomet, moment où il s'agit de savoir qui va lui succéder, car malgré ses neuf femmes, Mahomet ne laisse aucun descendant qui pourrait lui succéder.

Entrent en lisse (1) Ali, époux de Fatima, fille de Mahomet, et fils spirituel de Mohamet qui l'a élevé comme son propre fils, et (2) Abou Bakr, compagnon de longue date de Mohamet, père de la troisième épouse de Mahomet, Aïcha, et qui aurait, selon les Sunnites, le premier embrassé la foi de Mahomet, l'islam donc. Bref, les défenseurs d'Ali sont les Chiites actuels; les défenseurs d'Abou Bakr sont les Sunnites actuels, largement majoritaires dans l'ensemble du monde musulman actuel. C'est Abou Bakr qui s'impose et qui devient ainsi le premier Calife.

Une histoire de haine

Mais qu'est-ce qui explique cette opposition aussi farouche entre Sunnites et Chiites ?

La discorde survient suite aux nombreux assassinats et aux successions ébouriffantes qui émaillent la vie religieuse de l'islam naissant, de la vie politique devrais-je dire.

Mahomet meurt le 8 juin 632, emporté par une forte fièvre. Abou Bakr lui succède jusqu'en 634, année de son décès. C'est Omar 1er qui succède à Abou Bakr jusqu'en 644 (Omar est donc le deuxième Calife). C'est notamment sous Omar que l'islam fait la conquête de la Mésopotamie, de la Palestine, de l'égypte, de la Syrie, {...} C'est Othmân qui devient le troisième calife, préféré à Ali. C'est Othman qui fixe les textes du Coran, au grand mécontentement de plusieurs compagnons de Mahomet mais aussi de sa troisième épouse, Aïcha. Othman est assassiné le 17 juin 656 et surgissent de gros troubles. C'est alors qu'il est proposé à Ali de reprendre la charge de l'islam, ce qu'Ali finit par accepter, Ali devenant alors le quatrième calife de l'islam (et aussi le premier imam des Chiites).

Les troubles connus sous le nom de grand désordre ou Grande Discorde sont la véritable césure historique entre Sunnites et Chiites, avec notamment les batailles du Chameau (656) et de Siffin (657). En fait, Ali était requis d'appliquer la loi du Talion aux assassins de Othmân. Le laxisme d'Ali à appliquer la loi du Talion explique la {"l}dissidence{"r} du clan des Quraychites qu'Ali a défait à Bassorah, en Irak, ce qui explique la grand ferveur chiite dans ce pays. Au lendemain de la bataille de Siffin, un arbitrage est nécessaire entre les belligérants, arbitrage qui n'est pas très favorable à Ali qui s'en retourne à Koufa, à 170 km au sud de Bagdad, sur les rives de l'Euphrate, et fondé par Omar. Voilà un deuxième point historique de l'attachement chiite de l'Irak.

Ali est finalement assassiné à la grande mosquée de Koufa, le 27 janvier 661, alors qu'il est en pleine prière. Ali n'est pas assassiné par un sunnite; il est assassiné par un kharidjiste, du courant kharidjisme dont j'ai déjà parlé : les kharidjites avaient suivi Ali dans son combat contre les partisans du calife, Othman, mais ne lui pardonnaient pas l'arbitrage défavorable qu'Ali avait accepté durant la bataille de Siffin et s'étaient donc retournés contre lui. Après quelques vicissitudes dont l'Histoire a le secret, c'est finalement Mu‘awiya Ier qui devient le cinquième calife de l'islam.

C'est donc une histoire particulièrement mouvementée qui émaille la succession de Mahomet. Pensez bien, de 632 à 661, cinq califes se sont succédé à la tête de l'islam dont trois ont été assassinés : Omar, Othmân et Ali.

C'est de cette époque troublée, de succession en succession, et d'assassinat en assassinat, que date la haine entre les deux communautés sunnite et chiite. Elle s'est installée, malheureusement, de manière durable. C'est cette haine-là qui oppose encore aujourd'hui, et de manière profonde, les deux courants principaux de l'islam.

La situation actuelle

Les Sunnites sont majoritaires dans le monde musulman. Ils y représentent plus des ¾ des fidèles.

Seuls quelques pays sont à majorité chiite : l'Iran et l'Irak, par exemple. Dans d'autres pays, comme au Yémen par exemple, existent de nombreuses minorités chiites importantes. C'est la situation qu'on retrouve au Pakistan, en Arabie Saoudite, en Afghanistan ou encore au Liban.

Mais alors, qu'est-ce qui explique la guerre Iran-Irak ? En fait, l'Irak, avec son chef suprême, Saddam Hussein, était gouverné par une minorité sunnite. La division entre Sunnites et Chiites a encore opéré, quand bien même il faut chercher encore ailleurs la raison pour laquelle le peuple irakien, à majorité chiite, a suivi sur les champs de bataille ses dirigeants pour s'opposer à leurs frères de confession iraniens.

Les oppositions sans fin

Ainsi, une des clefs de la compréhension du Moyen-Orient passe par la compréhension du contexte religieux. Nombre de conflits dans la région s'expliquent juste par l'opposition interminable entre sunnisme et chiisme. C'est d'ailleurs, à ce qui me semble, la première explication du conflit yéménite actuel.


Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X