Soyons en contact

 

Suppression des partis

22-12-2018 - 09:0923-12-2018 - 23:49

Les luttes des factions sous la Terreur furent gouvernées par la pensée si bien formulée par Tomski : “Un parti au pouvoir et tous les autres en prison.” Ainsi sur le continent d'Europe le totalitarisme est le péché originel des partis. — in Note sur la suppression générale des partis politiques
Le fait qu'ils (les partis) existent n'est nullement un motif de les conserver. Seul le bien est un motif légitime de conservation. — in Note sur la suppression générale des partis politiques
Le mal des partis politiques saute aux yeux. Le problème à examiner, c'est s'il y a en eux un bien qui l'emporte sur le mal et rende ainsi leur existence désirable. Mais il est beaucoup plus à propos de demander : Y a-t-il en eux même une parcelle infinitésimale de bien ? Ne sont-ils pas du mal à l'état pur ou presque ? S'ils sont du mal, il est certain qu'en fait et dans la pratique ils ne peuvent produire que du mal. — in Note sur la suppression générale des partis politiques
Un parti politique est une machine à fabriquer de la passion collective.
Un parti politique est une organisation construite de manière à exercer une pression collective sur la pensée de chacun des êtres humains qui en sont membres.
La première fin, et, en dernière analyse, l'unique fin de tout parti politique est sa propre croissance, et cela sans aucune limite. Par ce triple caractère, tout parti est totalitaire en germe et en aspiration. S'il ne l'est pas en fait, c'est seulement parce que ceux qui l'entourent ne le sont pas moins que lui. — in Note sur la suppression générale des partis politiques
C'est en désirant la vérité à vide et sans tenter d'en deviner d'avance le contenu qu'on reçoit la lumière. C'est là tout le mécanisme de l'attention. — in Note sur la suppression générale des partis politiques

Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X