Soyons en contact

 

Une naïve jeune fille qui s'était égarée ...

08-01-2017 - 10:0408-01-2017 - 10:09

Une naïve jeune fille, qui s'était égarée avec ses compagnes sur les propriétés d'autrui, s'écria en voyant au loin un homme qui venait : “Prions Dieu pour que ce ne soit pas le garde champêtre.” L'absurdité d'une telle prière est assez visible, parce que, quand nous voyons un homme au loin, notre ignorance n'empêche pas qu'il soit dès maintenant ce qu'il est, ou bien Pierre, ou bien Paul. Et, parce que nous hésitons entre deux affirmations, “c'est Pierre” et “c'est Paul”, nous n'allons pas croire qu'il hésite, lui, entre deux natures, et qu'il soit tantôt Pierre et tantôt Paul, selon le jeu de notre imagination.

Il serait amusant que la science donne tort au philosophe (le texte est appelé Les prières et a été écrit par Alain le 5 janvier 1908) trouvant un jour que la force de notre imagination dirige le futur selon les probabilités de l'instant présent.


Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X