Soyons en contact

 

Babylone - les citations

This page is still under construction

16-11-2016 - 23:3217-11-2016 - 00:06

Prix Renaudot 2016, Babylone de Yasmina Reza : comme d'habitude, les citations telles que je les ai extraites à ma lecture.

This image was originally posted to Flickr by Huntington Theatre Company
This image was originally posted to Flickr by Huntington Theatre Company at https://flickr.com/photos/59832923@N02/6383836823
Le monde n’est pas bien rangé, c’est un foutoir. — Garry Winogrand
Ce sont aussi ces bulletins imprimés en nombre déraisonnable qui rappellent la mort. Ces élans d’optimisme – trop de verres, trop de chaises… – qui nous font multiplier les choses pour les rendre aussitôt vaines. Les choses et nos efforts. — Yasmina Reza in Babylone
Quelle importance ce qu’on est, ce qu’on pense, ce qu’on va devenir ? On est quelque part dans le paysage jusqu’au jour où on n’y est plus. — Yasmina Reza in Babylone
On était jeunes. On ne savait pas que c’était irréversible. — Yasmina Reza in Babylone
Quand je serai sous terre qu’est-ce que ça changera ? Tout le monde se foutra que j’aie su ou non être heureuse dans la vie, et moi je m’en foutrai pas mal. — Yasmina Reza in Babylone
Dans certains immeubles modernes, la cage d’escalier est indépendante et moche, et ne sert qu’aux déménageurs. — Yasmina Reza in Babylone
[…] il avait isolé dans le temps un espace qui le tenait. — Yasmina Reza in Babylone
Est-ce qu’on a raison de vouloir se faire aimer ? N’est-ce pas une de ces tentatives toujours calamiteuses ? — Yasmina Reza in Babylone
Yasmina Reza in Babylone
Yasmina Reza in Babylone

Top
Le Blog Apocryphe utilise des cookies pour sauver vos préférences et RIEN d'autre. Je vous demande de bien vouloir accepter les cookies qui sont positionnés sur mon blog et je vous promets en retour de ne RIEN laisser transparaître de votre parcours de visite, dont d'ailleurs vous me faites l'honneur. Au cas où néanmoins vous n'accepteriez pas d'utiliser les cookies, vous aurez probablement une navigation LÉGÈREMENT dégradée sur le Blog Apocryphe. Bonne visite!X